Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2019 7 06 /01 /janvier /2019 15:48
Où nous en sommes

Alors voilà où nous en sommes. Faire un bilan de cette année 2018 est au-dessus de mes forces.

Voilà néanmoins des disques aimés, voire plus, sortis cette année. Le plus important et fort à mes oreilles reste le premier, ensuite il n'y a aucun ordre.

La fidélité est toujours récompensée, mes amis de longue date comme Jason Pierce de Spiritualized, Yo la Tengo et Chan Marschall de Cat Power ont sorti probablement leurs plus beaux disques, qui sont comme des relectures parfaites de leur œuvre, comme des acceptations de ce qui fait leur art, leur essence, comme si, apaisés, ils nous offraient ce qu'ils savent faire de mieux. Ce sont des cadeaux inestimables, parce qu'ils m'ont rappelé pourquoi je les admire, pourquoi ils sont essentiels.

Et puis il y a eu ce Tunnel végétal, dont toutes les paroles - connues par cœur - sont d'une poésie sans égale,  un disque chanté en français et quel français. Un disque baigné par l'onirisme qui fait tellement cruellement défaut à notre époque. J'ai bien souvent plongé dans ce tunnel végétal, lieu de passage, lieu flou où les époques se mélangent, où le cru côtoie le sublime, où le cru est sublime, où les souvenirs renaissent, où l'on sait pleurer ses morts, et posséder des corps. Aujourd'hui ton corps et demain le monde.

Un mot encore, pour Norman Would, mon ami Romain, auteur d'un album sublime. Je pourrais balancer des références, mais ça ne sert à rien, il est au-dessus. Son disque est une merveille.

Voici donc la liste :

Thousand – Le tunnel végétal

Yo la tengo – There is a riot going on

Norman Would – Out of the blue

Spiritualized – And nothing hurt

Cat Power – Wanderer

Bob Dylan – More blood, More tracks – The Bootleg Series vol 14

John Coltrane – Both Directions at once

Jon Hopkins – Singularity

Mark Pritchard - The four worlds

Castlebeat – VHS

Cypress Hill – Elephants on acid

Camélia Jordana – Lost

Alain Bashung – En amont

Richard Ashcroft – Natural Rebel

Julia Holter – Aviary

Albert Hammond Jr – Francis Trouble

Damien Jurado – The Horizon just laughed

Johnny Marr – Call the comet

Kamasi Washington – Heaven and earth

Jorja Smith – Lost and found

Courtney Barnett – Tell me how you really feel

Stephen Malkmus and the Jicks – Sparkle Hard

Gaz Coombes – World's strongest man

Awon, Phonics – The Actual Proof

The Voidz – Virtue

American Pleasure club – A whole fucking lifetime of this

The Coral – Move trough the dawn

Papa M – A broke moon rises

Manic Street Preachers – Resistance is futile

The Messthetics – The Messthetics

 

Paroles de l'année :

parle-moi du moment où t'es plus rien
que de la lave et du sang qui coulent entre mes reins

My ego sang me lullabies and my conscience sang the blues.

Les mots pour posséder ton corps
la formule pour enfin pleurer ses morts
le passage pour glisser dans la nuit
des plus beaux jours de ta vie

 

obsessions récurrentes : Coltrane, Sonic Youth

Partager cet article
Repost0

commentaires